(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Couvertures en zinc."

^^^^^ 



:9^^/ 



ikx 



SOGIETE 



DE LA 



VIEILLE-MONTAGNE. 



Administrateur-Directeur-General : M' S*-PAUL DE SIN^AY, 

STATION DE CHENEE (BELGIQUE). 



-^— C3^c:=— ^ 



COUVERTURES 




ZINC. 




Z^Uv^ ^^-ifz^^^- 



^y.-M., N" 23. 



LIEIGE 

LITHOGRAPHIE DE .lASPAR FRERES. RUE DE L'UNIVERSITE , 49 

1876 

\ 



V 



</ 



\ 



j 



\ 



i 









r 



societe 



fFSil 



DE LA 



VIEILLE-MONTAGNE. 



-?— o><>o>— ^ 



iMKS £1 IC. 



m 



t 




^^■M^. 




AVANTAGES G^N^RAUX DES TOITURES EN ZINC. 






Les grands travaux qui s'executent depuis plusieurs annees ont dirige ['attention sur les 
meilleurs systemos dc Couverture, sur ceux qui presentent solidite. duree , economie et 
Ughete. Les Toitures en zinc reunissent ces avantages : leur emploi a pris un developpement 
considerable et se generalise tous les jours, d'autant plus qu'aujouni'hui, les systemes suivis 
sont tout-a-fait perfectionnes et que les ouvriers zingueurs connaissent parfaitement la 
pose du zinc. 

DURlfeE, SOLIDITlfe. 



La legere couchc d'oxyde qui se forme sur le zinc aussitot qu'il est expose a I'air, etant 
insoluble dans I'eau, rend toute corrosion impossible et assure ainsi au zinc une dur6e et 
une solidite presqu'ilUmitees , du moment oil Ton emploie les epaissours consacrees par 
I'experience; il est en cela de beaucoup preferable: 1° a I'ardoise ct a la tuile , qui ne 
peuvent durer un certain nombre d'annees que moyennant des reparations continuelles et 
coiiteuses ; 2° a la tole ordinaire, qui a besoin d'etre rccouverte de plusieurs couches de 
peinture, qu'on est oblige de renouveler souvent et a grands frais ; 3° que la tole galvanisee 
(zingiiee) ou plombee, car le zinc et le plomb dont la tole est ainsi recouverte finissent en 
peu d'annees, i)ar suite de la diflcrence de leur dilatation avec cclle du fer, par se fendiller 
et s'ecailler, de maniere a permettre aux eaux pluviales de s'intiltrer ; la tole s'oxyde, se 
corrode et devient de suite hors d'usage. 

Economie. 

La Toiture en zinc n'exige que peu de pente : de la economie dans les maconneries des 
murs, pignons et de refend , des souches de cheminees, qui pourront etre moins elevees. 
Les pieces de la charpente seront moins longues et d'un equarrissage plus faible, puisque la 
legerete du zinc rend la charge a supporter beaucoup moins grandc. Les murs. en general, 
ayant moins de poids a supporter, presenteront la meme resistance et la meme duree avec 
une epaisseur moindre. D'un autre cote, Centretien dune toiture en zinc bien faite est nul 
pendant un grand nombre d'annees; il existe des travaux qui, faits depuis 1820, n'ont 
encore donne lieu a aucune espece de reparation. 

T.a Toiture en zinc est celle qui resiste le mieux a I'action du vent. L'ouragan terrible 
qui, en mars dernier, a cause tant de degats, a consacre la superiorite de nos systemes 
de Toitures, surtout de celui a Losanges brevetes. 
Enfin la valeur du metal representc toujours au moins 43 °/„ de son prix originaire. 
Ces divers details font facilement comprcndre que le prix de revient d'unc Toiture en zinc 
ne doit pas etre compare a la legere avec cclui des autrcs systemes; il est de toute 
necessite d'etabUr pour cela des devis comparatifs serieux, qui comprendront les maconneries, 
charpente, etc., que la legerete du zinc pent permettre de modifier; toutes parties des 
batiments, enfin, qui ne seront pas les memes pour le zinc que pour les autres systemes de 
toitures auxquels on veut comparer celui-ci ; on ne doit pas negliger non plus de tenir 
compte des frais d'entretien et de la valeur des materiaux apres une certaine periode. 



La toiture en %inc est tres-Ugere ;c\\c nc presente par metre CI qu'un 

poids d'environ ^ '^''- ^^ 

La toiture en ardoise pese 23 » 

Celle en tuile, y compris I'eau absorbee ct sans le mortier 83 » 

Le poids de la Toiture en zinc depend, du restc, du systeme et du numero employes 



sans comprendre 
le poids des charpentes. 



TABIF m POIOS MOYEN OES FEUILLE8 0£ ZINC LAMIN^ 

POUR LES DIVERS Nob dU CALIBRE SUIVI PAR LA SOClfixfe DE LA VIEILLE-MONTAGNE. 



NUMEROS 



ZINC. 



^paisseur 

approximati/e 

en 

mitlimMres. 



Poids moyen approximatif 
d*une feuille de 



0'"8IX2"^25 



Poids moyen 
approximatif 
r"00X2'"25 d'un mMre carr^. 



NUMEROS 



ZINC. 



I Epalsseur 
approximative 

en 
millimMres. 



Poids moyen approximatif 
dune feuilte de 



0"'8IX2'"25 l'"00>2"'2S 



Poids moyen 

approximatif 

d'un mMre carr^J 



1 

2 

3 

4 

5 

6 

7 

8 

9 

10 

11 

12 

13 

14 



mill. 
0.05\ 

^ . 10 j 
I 0.15i§ 
I .2011 

■0.25(1 

.30/'! 
. 35i 2 

I tSi 

0.40\£ 

. 45 

.50/ 

. 58'^ 

ioo 
.66(0 

0.74(1 

.82/ 



Les feuilles ties n«s 1 a 5 
ne soijt lamineesque 
sur commandes et 
a dimensions sp(5- 
eiales. 

I 



kii. 
3.827 

4 .465 

5. 103 

5.740 
6.378 
7 .399 
8.419 
9 . 440 
10.461 



kii. 
4.725 

5 . 512 

6.300 
7 .087 
7.875 
9. 135 

10 . 395 

11 .655 
12.915 



kii. 
0.350^^ 



kii. 

12 . 119 




4 .620(S 
5. 18o(o 
5 . 740 , 



14 '.962 



kii. 

6 . 656 



\ 



560 



470f2! 



15 . 95 

16 I .08 i 13 . 778 17 . 010 

17 1 .21(2 15 . 436 i 19 . 057 

18 1 .34|| 17 . 095 ' 21 . 105 

19 1 .47^*^ 18 . 753 23 . 152 

20 1 . 60 20 . 412 25 . 200 

21 1 . 78 22 . 708 ! 28 . 035 

22 1 .96i 25 . 004 30. 870 

23 2.14'* 27.301 33.705 

24 2.32i| 29.597 36.540 
2& 2 .50\*^ 31 . 893 39 . 375 
28 2 . 68 / 34 . 190 42 . 210 

N, B. — Le tarif ci-dessus ramplaca les tarifs antth^ieurs et 
s'applique aux zincs lamines de la Vieille-Montagne, quel que 
soit I'usine de production ou le pays de destination. 



7 
8 
9.380 

10 . 290 1 

11 . 200^ 

12 . 460\ 
13, 720 i 
14 . 980 (oD 
16 . 240 L 

17 . 500 r 

18 . 760' 



MARQUE DE FABRIQUE. 



w 



42 

. A 



p 

^ 

* 



Les zincs de la Vieille-Nfontugne portent tous la marque de la Societe dont ci-contre le 
specimen en grandeur d'ex-'cution. 

Le n^ place a rinterieur du timbre, indiquant repaisseyr (Ju zinc, vane siriva«t le poids des 
feuilles (voir le tableau ci-dessus). La lettre A est remplacee par la lettre T, suivant la 
provenance de I'usine. Ce^marqti'eB rfe-fabrique, qui sontcelles des usines de laminage que la 
Soclete possede en Belgique, sent deposees au greffe du Tribunal de Commerce, h Li^ge. 



QUALITfiS DU ZINC. 

Tenacity. — Le zinc est plus tenace et plus leijer que le plomb; sa tenacite est repre- 
sentee par 10.8; celle du plomb n*ost que de 2.77. 

Density. — La densite du zinc est de 7.190; celle du plomb 11.352, c'est-a-dTre qu'a 
epaisscur egale, le zinc est une fois et demie plus leger que le plomb et quatre fois plus 
resistant, ou bieii (ju'il presenle une solidite egale avec un quart de Tepaisseur du plomb. 

Salubrite. — Le zinc n'a pas le grave inconvenient qu'ont le cuivre et fe plomb : de 
cominunitiucr une action nuisible aux eaux pluviales. L'oxyde de zinc etanf insoluble, \\ s'en 
suit que les toitures de zinc permettent de recueillir les eaux i)luviales avec toule garanlie 
de salnhrilL 

Aucun danger en cas dlncendie. — C'est une grYinde errctir de penser qu'tine toiture 
en zinc presenle un danger pour le eas d'incendie; du zinc porle au rouge s'oxvde a Fair et 
se volatilise en tlocons blancs, qui ne sont autre chose que du blanc de zinc; cet oxvde 
est depourvu de tout principe Inflammable; du rcste, le zinc fondarit a 3G0% c'est-a-dire 
avant la chaleur rouge, il s'en suit que, dans un incendie, il tombe dans les [)ar(ies infe- 
rieures du batiment en feu et aussitot que son degre de fusion a etc atteint. 

Ce fait a ete constate par des experiences speciales faitcs a Paris par le directeur du 
Conservatoire des arts et metiers et par le colonel des sapeurs-pompiers, 

DIMENSIONS DES FEUILLES. 

Les feuilles de zinc lamine de la VieWe-Montagne sont livrees au commerce en dimensions de : 
I "00 X 2-25 i 
^,.y, X 2-25 i '^^^^' ^<'i(^^res et autres emploUi. 

14 X 48 imuees anglais pour doublage des navires. 
Celles dont on fait usage pour le salinage des papiers et etofjfes sont fabriquees sur 
commandes. 




H 

o 



X 


■^ 


— 


fli 


a; 


o 


1) 


<3 


C 


u 


%m 


o 


0^ 


^ 


^ 


p 




c^i 


^T 


r/: 










"o 


Q> 


rr 


x 


c 


.-: 






73 O 



•J O 









o ^ c 



E 5 



^ *. ^ 

9* G a -t:^ 






•-. o -* o 

" r- =^ -3 



0) 

'I. 

o 



- o 

0) c 



a o 

> 



a _^ J2 















•^ -r: o 



^ i5 CO C --^ v: 






ho 

CO 

> 



c 



s 



C3 c — 



M 

I 



T 


f 


n'' 


r 


X 


Q^ 




X 


**? 




OJ 


C3 


s 


-^ 


C 


'C 






T^ 




c* 


CI 


o 


o 


o 


o; 




q 


C 


0; 


c* 


_o 


Q 


.'0 


^ 


c 




^ 


O 




o 


^ 


n> 




T 


o 












o 




- 




0) 




2 


O 


^, 




X 


n 
c 
-o 


X 


CO 
3 


p 




^ 




o 

o 


3 


X 

o 




o 


X 

«3 


>• 

o 




'£, 


73 
73 






o 


.^ 




<D 


JI 




_x 


O 


X 


'-^ 




o 


-«-> 


•hJ 






— 


Vw 


_r; 


n 


.^^ 




^ 


3 




— 


^ 


.-_J 


r3 


r-) 


^ 


o 


X 


C5 


5 




11 


O 




^ 


r^ 


(1) 


X 




— 


CJ 




^ 


'/: 


■^ 


4^ 


•<-> 


*J 


^ 


p 


"^ 


'i 


■6 




"-S 


x 




V3 


^ 


X 


X 






a 




<p 


a; 


s 


^ 


3 
3 


'ii 


5. 



;^ 



c 


^ 


o 


r* 


•^ 




00 


Ui 


a 


Vi 


® 


22 




c 


Qi^ 



TOJTURE A LOSANGES. 

SYSTfiME BREVETI^:. 




Avantages. — Lo sx^teiue en iosanges convienl iKJur louies espeees de cuus- 
iructioiis et sui'tout [)our celles d'uue architecture speciale , 
aiixquelles Taspect agreable des losanges convienl f'nii bien. 

La Vieille-Montagne livre les losanges tout 
prets a etre places (fig. 4 et 5); fonvrier 
n'a done qu'a les agrafer entre en\ el ;"( 
rlmier les jKdtes. 

Pente. — F.a pente generate est de 20' a 22" ; la elini'ijenlf se dispose 
comme pour la toiture a tasseaux. 

Dimensions. — Les dimensions eu usage soul eelles de 0"'28 x 0'"2H: 0'»3r) x 0"K15, 
KPAissEun. 0'"45 X On'45, 0">60 X 0"'60 et 0"'75 / 0'"7r). 

Nous recommandons le n^ 10 d'epaisseur pom- les diiaensioiis de 
0«"28 et 0»»35, le n^ 11 pour 0'^45, les n'^ M et 12 pour 0'"60, 
et le n" 13 pour 0"'75. 

Placement. — Le nonibre de |)aUes P doit varie-r suivanl les dimensions des 
losanges et suivanl Texposition (hi luUimenl. 

En regie generale, nous recommandons de placer une patte de 
chaque cote pour les dimensions de 0"i28. 0'"3r) et 0"'45, et 2 
pattes de chaque cote pour O'^fJO et O'^To. 

Si la toiture est tres-exposee , il est toujours bon d'nugnientei' le 
nombre de pattes. 

Toute la solidite d'une toiture dependant du nombre de pattes 
et de leur force, la Vieille-Montagne les fabrique toujours a 
une epaisseur reguliere et convenable et n'accepte aucune 
livraison de losanges sans que les paltes y soient jointes. 

Rev^tement— Le systeme en losanges convienl tres-bien comme revetement 

de murs. exterieur, pour garantir les murs exposes aux mauvais vents : 

dans ce cas, les losanges s'appliquent (hrectement sur le mur 

et s'y fixent au moyen de pattes, qui se ciouent dans les 

joints de la maconnerie. 







Fig. 2. — PATTE N« 7. 




Fig. 3. 

AiitiAFURE DES LOSANGES 

ENTRE EUX. 

GH ANDEL'R NATUHKLLE. 



"EMI-Lc 




i 




Fig. 1. - VTK PKHSPKCTIVK in NK 'rolTUllK A LOSANGKS 




y 



LOSANGE DK 0«»4o x 0»4.j 



Fig. 4. 
DEMI-LOS ANGK POUR LK B V> 





Societe sent lous infiistincUvaf-nt tiriibr»:-:» 
i'oinme ci-de«sous : 



\^ 



V.KN Ki 



/■ 



^ 42 S 

Le n" a linleneur du timbre Hidi«|ue 
repai.-^seiir dn zinr employe. 



/■ 



! 










■ir. 

O 









-^ '§ "^ 



c c -■ 



>s c - 



0) 
Q 

C3 
CD 



'^ EF 5 ^ ^^ ^ -^ — "5 r-j h; -i*^ r = -r 









= - /• J: ^ 



C X 

?* - 



i^}': }- ^ i '^'^ 


















0; 



0. 



^ J. 

c ® 

O m ^ 

•5 :h = 

figs 

.^ ® « 

Q © 



c 
o 






CO 



0) « a 

Et- © 

«. =3 C 

s s § 



•I 



^^ 



'mil 



^i 



X 



-z. 






X 






X 



0) 



^ 



1 



at 







O 



00 




7^ r" 


r- 




'Ji 


X ^ 


;!: 


X r^ 




. X 




o ^ 




S ^ 









< 



X 



a 
a. 

Xf 



bb 



7;V/ 



// 



5 

s 

Q . 

w q 

X P 

^ 9 



04A 



^ So ^.tO^i 



:?:"' 




s: '- 



;:- V} ^ _5 



'^ c X -^' £ ' - 5 - c? "S --^ "' y .c " 
5 c <!) - - r. -, ■■_ -^ a. - -'■ 






X, 



i|o|l If. 1 1-7^ j;:|f:i^|^ 






o = 



s •=: !r ,r 




3 - 

9 '^ 






L '^ .' 

2 - — 

C f. -^ 



^ ^ ■/ -5 ^ -iH 



:t3 2 



^ ^ 



^ .— P .H -' 



S tft 



^*| ~ -* p;,;^ 



- — "^ ^ 'i? - 



5» '?^ ^ 



^ 3^ 



:;: «o >: '^ 5 



= -t S* -^ T -^ 



2 - 

.t: a? 

o en 

'^ o 

A a 

S © 






^e 



« 3 OQ 

<D m 3) 

^ > s: 

i - " 

5 5 2 




TOITURES EN ZINC. 



SYSTEMi; CANNELE B1U:\ ETE OBVIAM AUX 1? 
VENIENTS DE LA CON DENS ATIO^. 



Av^ntages 



.1 



Pente. 



Dimensions 

et 

no'» des feuilles. 



Ce aysteme de toiture , |joui' lequel la VieiHe- 
Montagne est brevet^e^ a I'avantage particu- 
lier de rem(^dier d'une maniere complete 
aux inconvenient s de la condensation ou 
hu^e qui se forme, sous certaines conditions 
atmospheriques et dans certains cas spe- 
ciaux, contre la paroi interieure des toitures 
metalliques ; par la combinaison que com- 
porte ce systeme, lo, bu^e s'dcoule par le 
dessus de la couverture ^ de facon qu'elle ne 
fait aucunement sentir ses eftets h rinterieur 
du batiment. 

Ce systeme s'applique aussi bien sur charpente 
en fer que sur charpente en bois. 

La pente ndcessaire est la meme i[ue i>our les 
autres systemes de toitures en /inc, c'est-a- 
dire de 20 a 25 degres. 

Les feuilles ont au maxiniimi une largeur de 
l'"00; leur longueur non developpee est de 
1"'78. Elles s'executent le plus souvent en 
zi7tc n° 14 (calibre beige). 



Charpente. — La charpente ne se compose ([ue de fermes 
et de cours de ixom^s ; ceux-ci doivent etre 
espaces de 0^90 pour des feuilles de Ib^OO et 
0'"70 pour des feuilles de 0^80 ; il est bien . 
im tous cas, de faire varier fecartement de^ 
cours de pannes suivant le n** du zinc que 
Ton desire employer ; ainsi nous conseillons 
Tecartenient de 0»'70 pour le zinc n° 13 ft 
<ehii de 0'"90 pour les n"' plus eleves. 



Emploi. - — Les feuilles de zinc cannele sont, en oulie, 
munies d'un congd A , qui pcrmet de laisser 
dans rinterieur du recouvrement Tespace 
necessaire pour ([ue Teau de condensation 
puisse s ecouler par Texterieur. Ce systems 
de toiture, par suite des avantages (luj 
precedent, recoit application principalement 
[jour batiinents de chemins de fer el d*u.>ine>. 
tels que gares ^ hangars, rnagasins ^ etc. . el 
forme, place sur chari»ente en U^v . mie 
• ouverture incombustible. 



¥\%, 4. " I^HOFIL DK L'AtiHA 
FURE DES FEUILLES. 



X 




Fig. 8. — IMTTE N- 41 
POUR PANNES EN BOIS. 



RECOrVREME 
FEllLLES iCB 




Fig. 9. - PATTE N" 39 
POUR PANNES EN FER. 




Fig. 10. - DETAIL GEOMK 

TRIQUE DE LA POSE 
PL FAITAGE F CI-DESSUS. 





Fig. 2. - VI K KN liKSSOl.> HI NK hKl.ll,l.K 1»K /.IN(. CANNKI.I. IIUIAKIK, WKi 
ItlSPOSITIoN l>KS I'MTRS If \ TT \<:||[: I'ol I; lOIIiv |,|. I'VSM.s KN h Kli 




Fig. 3. I'Hum. hlNK KtLII.LK UK /.1N<: • ANNhLK HHLVKTK. 



1.78 
1.76 



^ 



^■■▼■ 







^ i 

2=3 ,2 



? I 



I I ^ -3 -i; 7 I - ^ i i £-. I -i I -p I I I =■ I "I I I ^ I o z - - 

> * .'2 ? i- i ;5 r^ r § c: ^ '"- '- ~ / t ^ §" - ^ S" ,5 -• - E •- ^ "^ = - 5 .^ "^ "E ^ 









S b » 

2 3 a) 

'•3 ,ti =: 

.2 S 

a « "^ 

5- « c 



V 

S 

Q. 



□ 



• Ht^l 






:1 ^ 



CA 



5 X 



'J ?: 



« 1: 



ffcr 



[J 




'*■ 7. .:f 




o 


£^^- 


o 


< 






o 



-, 








^ 








O 


o 




^ 




o 




^ 















XI 


^ 


u 


u: 


J 


^ 


-J 


c 




o 


^ 






^ 
















< 


1 


c 




\^ 


CO 


Q 




91 


bo 


y 



fc ' 




-s: < ^ 
n S " 
r^ X. .-2 



t^ r -- 

be 



<0 . 

box. 



; x: 




s^: u'J ^u'M 



Ml"'-'.! 










^ p 1^ 



p '. t: '?» ^ 
:i r C ^ := 






• 
8 



iHi 



i ill; 



TOIJTHES EX ZI\C 



Avantages. 
Peate. 

Placement 



N« du Zinc. 



L'atantage principai offert par le gyat^nr a rigoles est de ne pas presenter de saillies, lout imi 
laU.-anl la plate-forme parfaitemenl Blanche et conservant au metal une <' ' >> parfaite. 

— La pente iiece.ssaire pour une plate-fortne a rigoles peul n'^tre ijue de qut . k^^is, niais ellu 

doit ^tre r^ulierement etablie vers le chenal. Les rigoles int^rieures, qui forment la l..»st' du 
systeme, sont eUblies dans ie sens de la pente de la plate-forme; IVcoulement de Feau quVlles 
l>euvent recevoir, favorise liar la |»enle, se fail ver> le chenal rommun 7' (fig. 1). 

L'intervalle qui separe 2 rigoles cons^utives (1.85 d'axe en axe) est combing de mani^re h per- 
mettre l>mi>loi de t> feuilles de zinc de l«n(>a de larpe. qui se soudent Tune it lautre. Ces feuillle:* 
.•>oiJt, au prealable, accTocliees au zinc qui garnit la rigolr an inoven du luuidin c9 (i\iz. '2 \ U 
jonction des 2 feuilles par la soudure ne se fait qu*a|ires. 

Les rigoles sont reiouveile^ dun couvre-rigole C (n*^ 40 de la M-ne de> eUri^s k di.nt le bui .si 
d'enipecher riiilroducUon (ie la j»oussiere et de la nei^je qui pourraient obstruer les rigoles. 
— L*epaisseur du zinc a employer varie du n' 15 k 18, fsnivant IVtendiie at la destination de i.. 
plate-forme h oouvrir. 



Fig I 



VI K PEBSPECTIVK DUNE PLATK-Fi>hMK 
SYSTEM K \ HHUH.ES. 




IH \A 



r^.l 



Fif % 




N 



r 



y 






I 



! 



I 



4 



I.,